Le pont japonais couvert à Hoian

Ce pont couvert (Cau Nhat Ban ou Lai Vien Kieu) relie le 155 rue Tran Phu et le 1 rue Nguyen Thi Minh Khai. Le premier pont construit à cet emplacement, en 1593, le fut à l’initiative de la communauté japonaise de Hoi An, désireuse de relier son quartier à celui des Chinois, sur l’autre rive. Le pont fut doté d’un toit qui protégeait les passants de la pluie et du soleil. L’entrée du pont est gardée, d’un côté par deux singes, de l’autre par deux chiens. Ces animaux étaient particulièrement révérés car de nombreux empereurs japonais avaient vu le jour lors des années du Chien ou du Singe. On dit également que la construction du Singe pour achever une année du Chien.