Le plateau calcaire de Dong Van – Province Ha Giang – Nord Vietnam

Le plateau calcaire de Dông Van est devenu le premier parc géologique du Vietnam reconnus comme membre du Réseau global des parcs géologiques par GGN. Le Parc géologique du Plateau calcaire de Dong Van est situé dans les quatre districts : Meo Vac, Dong Van, Yen Minh et Quan Ba, province de Ha Giang.

Le plateau calcaire de Dong Van, perchée à 1.000-1.600 m d’altitude, d’une superficie d’environ 2350km² est l’une des régions calcaires exceptionnelles du pays, renfermant des traces typiques de l’histoire d’évolution de la croûte terrestre, des phénomènes naturels, des paysages, une biodiversité abondante et des traditions culturelles originales de la communauté des autochtones.

Ce plateau est couvert à 80% par des roches calcaires, lesquelles sont formées dans des conditions naturelles et périodes de développement différentes. Selon les études de l’Institut de géologie et de minerais, le plateau calcaire de Dong Van contient 11 horizons géologiques et 17 espèces fossiles. Ces dernières ont permis aux scientifiques de compléter le tableau de l’histoire d’évolution géologique du plateau calcaire de Dong Van et plus particulièrement celle de la région du Nord-Est du Viet Nam et du Sud de la Chine.

En raison d’une haute diversité géologique de ce plateau et des évolutions du climat, le processus d’évolution karstique a donné naissance à des « parcs de pierre » et des « forêts de pierre » très diversifiés tels que le parc de pierre de Khau Vai au district de Meo Vac avec des pierres au sommet en forme de fleur, celui de Lung Pu au district de Meo Vac avec des pierres au sommet en forme de dragon, de tigre…, celui de Van Chai au district de Dong Van avec des blocs de pierre lisses superposés qui suggèrent des milliers de phoques se reposant, appuyés l’un sur l’autre, sur la plage.

Des hautes montagnes en forme de pyramide se succédant à perte de vue. Le réseau de grottes et de caves du plateau calcaire de Dông Van est également le produit du processus d’évolution karstique. Y figurent notamment la grotte Rong (dragon) dans la commune de Sang Tung, district de Dông Van, la grotte de Kho My dans la commune de Tung Vai, district de Quan Ba, la grotte En dans la commune de Van Chai, district de Dong Van…

Selon les géologiques, le plateau calcaire de Dong Van dispose d’un géo-écosystème karstique aussi original qu’abondant. Ses forêts primitives demeurent assez intactes, abritant une mine de bois, de produits forestiers et de plantes médicinales précieux comme que hsienmude burretiodendron, lycopode, châtaignier, tsaoko, eucommia, agaric de senteur… En particulier, ses déserts de pierre abritent une bonne quarantaine d’orchidées, notamment le Sabot de Venus. Le plateau de Dong Van est encore l’habitat d’une bonne cinquantaine d’espèces d’animaux, d’oiseaux et de reptiles tels que bouquetin, langur, muntjac, sanglier, civet, écureuil, coq bankiva, garrulaxe de Chine, garrulaxe.

Outre ses valeurs géologique, géomorphologique et paysagère…, le plateau calcaire de Dông Van est également très connue pour ses valeurs culturelles traditionnelles des ethnies minoritaires locales comme celles des Mông, Dao, Lô Lô, Pu Peo… La population locale vit en parfaite harmonie avec les pierres. On amasse des pierres pour la construction des maisons, en ôter pour semer des semis ou les perce pour trouver de l’eau… Ici, le gris des pierres alternent avec la verdure des champs de maïs et le jaune de épis de paddy. Par ailleurs, les marchés de Pho Bang, Dong Van, Lung Cu, Sa Phin…, ainsi que les fêtes traditionnelles et mœurs des ethnies minoritaires locales constituent également un trait culturel original du plateau calcaire de Dong Van.